Signature d’une convention pour la construction d’un marché moderne à Anouzagren (29 juillet 2016)

La France à l’écoute des besoins des Maliens

L’ambassadeur de France au Mali, Gilles Huberson a signé en présence de l’Honorable Député de Ménaka Bajan Ag Hamatou, et du Conseiller du Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire Ismaël Konaté, une convention de subvention dans le but de construire un marché moderne à Anouzagren, dans la région de Ménaka.

BMP - 452.2 ko

Ce marché une fois construit sera constitué de 9 hangars, 6 magasins d’une capacité de 500 tonnes chacun et de 4 latrines. La maitrise d’ouvrage sera assurée par l’ONG Tamadacht, Paix et Développement (TAPAD), bénéficiaire du financement, représentée par Alhousseini Ag Mohamed.

Exemple d’engagement et de responsabilité des populations bénéficiaires, ce projet d’un montant de 22.262.137 FCFA (34.487€) sera financé à hauteur de 20.000.000 FCFA (30.490€) par la France et à hauteur de 2.262.137 FCFA par les populations locales.

La France reste engagée aux côtés des Maliennes et des Maliens, et poursuit sa stratégie consistant à favoriser la construction de projets d’infrastructures tangibles, immédiatement utilisables, qui répondent aux besoins quotidiens des populations et améliorent leur niveau de vie.

C’est dans cette perspective que la France mettra en œuvre des petits projets d’infrastructure hydrauliques dans les régions de Tombouctou, Gao et Ménaka, pour un montant de 236 millions de FCFA (360.000€) avant la montée en puissance d’un programme plus ambitieux intitulé « Sécurité Humaine et Développement au Nord Mali » d’un montant de 12,5 milliards de FCFA (19 millions d’euros), tendant à répondre aux besoins sociaux de base.

Ce projet sera financé conjointement par le gouvernement du Mali, l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement. Il aura également pour objet de financer des projets d’infrastructures répondant aux besoins des populations.

La France encourage ses partenaires internationaux à poursuivre leurs efforts pour le Mali.

Dernière modification : 01/08/2016

Haut de page