Renouvellement pour quatre ans du programme de bourses d’excellence franco-malien (25 juillet 2016)

Le 25 juillet 2016, l’Ambassadeur de France, M. Gilles Huberson, et la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Assétou Founé Samake Migan, ont signé une convention relative au programme de bourses d’excellence franco-malien, qui associe également l’Université Grenoble-Alpes.

JPEG - 100.8 ko
De gauche à droite : la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Assétou Founé Samake Migan, l’Ambassadeur de France, M. Gilles Huberson

Elle permettra de donner une suite au programme « 300 jeunes », initié il y a 15 ans et qui arrive à son terme cette année, cofinancé à parité par le gouvernement malien et le gouvernement français. Depuis 2000, ce programme a concerné de nombreux jeunes, venus de tous les horizons du Mali, qui ont bénéficié d’une bourse pour poursuivre des études supérieures en France. Leurs parcours académiques ont généralement été particulièrement brillants. Ils sont de plus en plus nombreux à revenir aujourd’hui servir leur pays.

JPEG - 96.5 ko
Anciens boursiers bénéficiaires du programme d’excellence

Les parcours des anciens boursiers qui sont revenus au Mali sont également des parcours d’excellence. Les plus nombreux sont revenus se placer au service de l’enseignement supérieur et de la recherche, et contribueront à former les élites maliennes de demain. D’autres ont intégré de hautes fonctions au service de l’État ou ont créé des entreprises de qualité. Leurs parcours attestent de la réussite de ce programme, devenu emblématique.

La France et le Mali sont donc convenus de poursuivre l’opération et d’étendre le concours aux étudiants titulaire d’une licence. L’objectif est de former jusqu’au niveau master ou doctorat des étudiants qui doivent constituer les futurs cadres de l’économie malienne.

JPEG - 59.9 ko
Signature de la convention de partenariat tripartite pour le programme de bourses d’excellence

L’Ambassade de France tient à saluer l’engagement du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans la conduite de ce programme. Elle remercie également l’Université de Grenoble-Alpes, qui accueille les lauréats pour les premières années de leurs études en France, sans laquelle ce programme ne pourrait exister.

Dernière modification : 25/07/2016

Haut de page