Première édition des journées « secteur privé et formation professionnelle » (15 juin 2015)

La relance de l’économie et de l’emploi sont des vecteurs clés pour améliorer les conditions de vie des populations et la croissance économique du Mali. Dans le cadre de sa stratégie d’appui au développement du secteur privé et de la formation professionnelle, l’Agence Française de Développement (AFD) a organisé le lundi 15 juin 2015 une journée de réflexion et d’échanges avec les acteurs clés des secteurs concernés.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Baby, Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Monsieur Diarra, Ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé et l’Ambassadeur de France au Mali, Monsieur Gilles Huberson.

La journée a réuni des membres du gouvernement, des représentants de la société civile, du secteur privé, de la formation professionnelle et des partenaires techniques et financiers.

Au cours de cette journée l’AFD a présenté ses activités dans les domaines du secteur privé et de la formation professionnelle mais aussi et surtout, à écouter ses partenaires et leurs attentes afin d’enclencher une réflexion commune sur les problématiques de ces secteurs et de définir des pistes de progrès.

Ce dialogue a ainsi été l’occasion d’affiner le diagnostic sur l’état de développement du secteur privé au Mali. Il devrait également permettre d’identifier les modalités d’action d’appui que peut fournir l’AFD en Afrique de l’Ouest, au côté des autres bailleurs, pour promouvoir le secteur privé. Pour illustrer le type de partenariats existants entre l’AFD et ses partenaires, deux intervenants, l’un venant du Burkina Faso et l’autre du Sénégal ont présenté des exemples concrets de collaboration avec l’AFD.

En initiant ces journées, l’AFD souhaite contribuer activement au dynamisme du secteur privé pour répondre au défi de la diversification de l’économie malienne et accroître ainsi sa capacité à créer des emplois et de la richesse, sans perdre de vue la nécessité de préserver l’environnement et de gérer durablement les ressources naturelles du Mali.

JPEG

Dernière modification : 17/06/2015

Haut de page