Point de situation : Epidémie de fièvre Ebola

Une fièvre hémorragique contagieuse de type Ebola (dont on connaît le taux de mortalité élevé) sévit actuellement en Guinée et au Libéria.

Son point de départ se situe en Guinée forestière, et bien que des cas aient été déclarés à Conakry, il s’agit de personnes qui ont toutes été en contact avec un malade originaire de province. Malgré l’existence de cas suspects non confirmés en Sierra Léone, aucun pays limitrophe n’a déclaré être touché à ce jour.

Le Mali a renforcé ses dispositifs de surveillance épidémiologique aux frontières avec la Guinée et la Côte d’Ivoire, ainsi qu’à l’aéroport de Bamako.

Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine.

Les premiers symptômes du virus dans son premier stade se rapprochent d’un état grippal avec des fièvres, douleurs, diarrhées, vomissements. Le virus entre ensuite dans la phase proprement dite de fièvre hémorragique.
La contamination se fait par des contacts directs avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées. Par mesure de précaution et en cas de séjour en Guinée Conakry, il convient de respecter strictement des règles d’hygiène, et de s’abstenir de consommer de la viande de chasse. L’observance de règles d’hygiène de base dont le lavage régulier des mains reste la meilleure prévention.

Pour en savoir plus reportez-vous à la fiche d’information du Ministère des Affaires Etrangères >>
Conseils aux voyageurs

Pour plus d’information sur le virus Ebola et ses modes de transmission, consulter le bandeau Virus Ebola en une du site et celui de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Dernière modification : 12/04/2014

Haut de page