Ouverture des travaux du séminaire de renforcement des capacités opérationnelles des Secrétaires généraux des départements ministériels (13 juin 2016)

Le 13 juin 2016, S.E.M Gilles Huberson, Ambassadeur de France au Mali, a participé à l’ouverture des travaux du séminaire de renforcement des capacités opérationnelles des Secrétaires généraux des départements ministériels, en présence de Mme Diarra Raki Talla, Ministre du Travail, de la fonction publique, chargée des relations avec les institutions et M. Etienne Coulibaly, adjoint du Commissaire au commissariat au développement institutionnel.

Ce séminaire, organisé sur cinq jours (13-17 juin 2016) par le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France au Mali, en étroite collaboration avec le SCAC de l’ambassade de France au Niger et le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’État du Niger, est destiné aux vingt-neuf Secrétaires généraux et conseillers techniques des départements ministériels maliens ayant vocation à assurer leur intérim.

La formation, dispensée par l’expert technique international français auprès du Haut-Commissariat à la modernisation de l’État au Niger, M. Thierry Dieuleveux, et du Haut-Commissaire à la modernisation de l’État du Niger, M. Amadou Saley Oumarou, vise à doter ses destinataires en méthodologie, techniques et outils de base en matière de :

  • management, d’animation ou direction des équipes placées sous leur responsabilité ou dont ils assurent la coordination des missions ;
  • planification des activités du département ministériel dont ils ont la charge ;
  • analyse des forces et faiblesses (risques) des organisations dont ils ont la charge ;
  • gestion de l’intégrité et d’éthique dans le secteur public ;

de façon à leur faire bénéficier de l’expérience française et des méthodes initiées dans un pays voisin, le Niger.

Nouvel exemple de coopération tripartite entre le Mali, le Niger et la France, ce séminaire s’inscrit plus largement dans le cadre de l’appui soutenu de la France au processus de réforme et de modernisation de l’État au Mali. Cette implication se manifeste par la mise en œuvre des dispositifs suivants :

  • un dispositif d’experts techniques placés notamment auprès du Ministère chargé de la réforme de l’État et du Commissariat au développement institutionnel, mais aussi auprès des douanes, de la police, des domaines et des affaires foncières, de la justice, de l’enseignement supérieur, tous des secteurs clés de la modernisation de l’Etat au Mali ;
  • un instrument dédié : le projet du fonds de solidarité prioritaire (FSP) intitulé « Consolidation des institutions publiques, de l’Etat de droit et de la société civile » (CIPDESC) dans le cadre duquel la France collabore à des actions concrètes ;
  • le site internet administration à votre service et le soutien français à l’AGETIC. Le soutien pionnier de la France dans le cadre de la politique de transparence malienne et en voie de développement avec les nouvelles initiatives telles que le SITMA. Au-delà de la transparence, ces initiatives permettent également de rapprocher les administrés de l’administration malienne.
JPEG - 524.3 ko

Dernière modification : 14/06/2016

Haut de page