Les artistes maliens Amadou et Mariam décorés au rang de chevalier des arts et lettres par l’Ambassadeur de France au Mali à l’occasion de la fête nationale de la République française le 14 juillet 2016

Le 14 juillet 2016, à l’occasion de la fête nationale de la République française organisée à la Résidence de France, l’Ambassadeur de France au Mali, M. Gilles Huberson, a décoré les artistes maliens, Amadou et Mariam, au rang de chevalier des arts et lettres.

JPEG - 80.1 ko
JPEG - 86 ko

Cette remise de décoration s’est déroulée en présence de plus d’un millier d’invités et notamment de membres du gouvernement malien, de représentants des institutions et des organisations de la société civile maliennes, de représentants de la scène culturelle et artistique malienne, de membres du corps diplomatique et des organisations internationales présentes au Mali, ainsi que de la communauté française vivant au Mali.

Cette distinction vient récompenser deux artistes internationalement reconnus dont la carrière a commencé il y a près de trente ans. Après leurs débuts sur le continent africain (Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso), ils se sont imposés sur la scène internationale avec la chanson « Mon amour, ma chérie » en 1998, puis avec l’album « Dimanche à Bamako » en 2004.

Forts de la richesse de leur musique et de leurs succès populaires, ils se produisent désormais dans le monde entier, notamment en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord, et collaborent avec des producteurs (Manu Chao, Damon Albarn) et des artistes (Tiken Jah Fakoly, Keziah Jones, Matthieu Chedid, Toumani Diabaté) de renommée mondiale.

Cette distinction vient également récompenser des artistes francophones, véritables émissaires de la Francophonie dans le monde, et qui constituent un formidable « pont » culturel, artistique et musical entre la France et le Mali. Amadou et Mariam bénéficient en effet d’une grande notoriété auprès du public français qui les a découverts avec le titre « Je pense à toi » paru en 1998.

Leur succès a ainsi été doublement couronné aux Victoires de la Musique pour leurs albums « Dimanche à Bamako » (2004) et « Folila » (2012) et les thèmes de leurs chansons (promotion de la paix, de la tolérance, de l’amitié) résonnent aux oreilles du public français comme autant de valeurs partagées entre la France et le continent africain.

JPEG - 90.9 ko

Dernière modification : 26/07/2016

Haut de page