La mission de coopération de défense

La France apporte un soutien privilégié au Mali.
Son aide s’applique dans de nombreux domaines, civils et militaires. La Mission de Coopération de Défense (M.C.D) est placée sous les ordres de l’Attaché de Défense.
La coopération militaire avec le Mali est conduite sous l’autorité de l’Ambassadeur de France selon les directives reçues du Ministère des Affaires Etrangères. Les coopérants militaires en service au Mali appartiennent aux Armées de Terre et de l’Air.

Ils sont répartis entre Bamako, Kati et Koulikoro. L’ensemble des coopérants militaires servant au Mali représente 14 postes en 2011.

La Mission de Coopération de Défense comprend :

Le détachement de coordination militaire (DCM) : installé dans les locaux de l’ambassade de France à Bamako, le DCM est chargé du soutien et de l’administration des coopérants militaires, du suivi des budgets, de la logistique et du suivi des stages.

Le DCM assure la liaison avec l’administration militaire française.

Les projets de coopération de défense et la répartition des coopérants militaires sont les suivants :

- Au Détachement de Coordination Militaire (DCM) :

  • Personnels : 1 officier chef du DCM, 1 sous-officier chancelier et en charge du suivi des stagiaires maliens.
  • Localisation : Ambassade de France à Bamako

- A la Garde Nationale :

  • Personnel : 1 officier supérieur, chef de projet auprès du Chef d’Etat-major de la Garde
    Nationale.
  • Objectifs : dans le cadre du renforcement de la sécurisation du territoire malien et dans le
    cadre du soutien de la France aux accords d’Alger du 4 juillet 2006, poursuivre l’appui
    aux unités de la Garde Nationale du Mali.
  • Localisation : Etat-major de la Garde Nationale à Bamako.

- A la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et des Transports des Armées (DMHTA) :

  • Personnel : 1 officier, chef de projet logistique maintenance.
  • Objectif : Aider au déploiement d’une chaîne logistique et maintenance permettant de soutenir à la direction du matériel, des hydrocarbures et du transport des Armées de soutenir efficacement les unités maliennes sur l’ensemble du territoire.
  • Localisation  : Ville de Kati à une dizaine de kilomètre au Nord Ouest de Bamako.

- A l’Ecole Militaire d’Administration (EMA) de Koulikoro :

  • Personnel  : 1 officier supérieur, directeur des études, 1 sous-officier expert formation.
  • Objectifs : Ecole Nationale à Vocation Régionale, destinée à former des officiers et des sous-officiers à la gestion et à l’administration militaire. Cette école reçoit des stagiaires venant de 22 pays africains.
  • Localisation : Koulikoro, village à 65 km au Nord Est de Bamako.

- A l’Ecole de Maintien de la Paix (EMP) :

  • Personnel  : 1 officier supérieur, directeur des études.
  • Objectifs : renforcer les capacités des Etats africains en matière de maintien de la paix (priorité à la CEDEAO).
  • Localisation  : Bamako

- A la direction des Ecoles Militaires (D.E.M) :

  • Personnel  : 1 officier supérieur, conseiller du directeur des écoles militaires.
  • Objectifs  : Appuyer l’enseignement militaire supérieur (école d’état-major de Koulikoro) à terme, appuyer la réforme du système de recrutement, de sélection et de formation des écoles militaires.

- A l’Armée de l’Air :

  • Personnel : 1 sous-officier mécanicien.
  • Objectifs :
    • renforcer la sécurité du territoire, en apportant une composante Air autorisant
      des opérations combinées avec les forces terrestres (Garde Nationale, Gendarmerie, Douanes).
    • maintenir en condition des pilotes de l’armée de l’Air mis en place par l’Etat français.
  • Localisation : Aéroport de Bamako-Sénou, à une quinzaine de kilomètre au Sud de
    Bamako.

Dernière modification : 13/09/2013

Haut de page