La France, le Mali, le Burkina Faso et le Niger lancent un projet d’appui à la coopération transfrontalière au Sahel

Le vendredi 13 février dernier s’est tenu en France, aux Invalides, le Séminaire de lancement du projet ACTS (Appui à la Coopération Transfrontalière au Sahel) initié par le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense en collaboration avec la Direction générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats).

JPEG

En s’appuyant sur la zone des trois frontières appelée « Liptako Gourma » (liant le Burkina Faso, le Mali et le Niger), ce projet entend, pour les trois années à venir, engager des actions concrètes et structurantes en matière à la fois de sécurité, de développement et de gouvernance. Les coordonnateurs du projet ACTS, installés dans un premier temps auprès de l’Autorité du Liptako Gourma, mobiliseront fortement les territoires et les populations locales, mais aussi les Etats, dans la perspective d’une action régionale associant in fine la Mauritanie et le Tchad pour mieux rencontrer les objectifs du G5 Sahel.

Le Séminaire de lancement du projet ACTS a donné lieu à la signature d’une Déclaration d’intention entre M. Abdoulaye Idrissa Maïga, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation de la République du Mali, M. le Colonel Auguste Barry, Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité du Burkina Faso, M. Massoudou Hassoumi, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du Niger, et Mme Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie auprès du Ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, M. Laurent Fabius.

JPEG - 61.1 ko
Mme Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, M. le Colonel Auguste Barry, Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité du Burkina Faso, M. Abdoulaye Idrissa Maïga, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation du Mali, et M. Massoudou Hassoumi, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du Niger

Dernière modification : 18/02/2015

Haut de page