La France, l’Ecole de maintien de la paix de Bamako et le DCAF organisent un séminaire de formation à la réforme des systèmes de sécurité (RSS)

Du 1er au 5 juin 2015, le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international organise avec l’Ecole de maintien de la paix de Bamako, et en partenariat avec le Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF), un séminaire de formation avancée à la Réforme des systèmes de sécurité (RSS).

Selon l’OCDE, « la réforme du secteur de la sécurité est la transformation du système de sécurité qui inclut tous les acteurs, leurs rôles, leurs responsabilités et leurs actions afin qu’ils travaillent ensemble pour gérer et opérer le système d’une façon plus compatible avec les normes démocratiques et les principes sains de bonne gouvernance et ainsi contribuent à établir un cadre sécuritaire fonctionnant correctement. »

JPEG - 49.3 ko
Discours de M. Gilles Huberson, Ambassadeur de France au Mali, devant les stagiaires

Le séminaire de Bamako réunira 30 participants, représentant plus d’une dizaine de nationalités, qui sont impliqués dans des processus de RSS en Afrique. Ils sont issus d’institutions nationales de pays partenaires, de l’Union Européenne, de l’ONU, d’organisations internationales et sous-régionales, et du dispositif français de coopération.

Parmi ces participants figurent notamment 8 cadres maliens en charge des questions de RSS au sein de la Primature, du Ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, du Ministère de la Défense et des Anciens combattants, du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, du Ministère de l’Economie et des Finances, et de l’Ecole de maintien de la paix.
JPEG

Les objectifs spécifiques de la formation incluent :

• Une mise à jour des connaissances des participants sur les concepts et les caractéristiques de la RSS ;

• La mise en perspective de la RSS dans les contextes nationaux et internationaux, avec rappel de l’importance du contexte et de son influence sur la démarche à suivre ;

• Le renforcement d’une compréhension pratique autour des principales caractéristiques de la RSS, son lien avec le DDR, et les questions de genre ;

• Une aide aux praticiens afin de leur permettre de mieux comprendre leur rôle potentiel dans l’appui au processus national de RSS.

Au-delà de l’objectif de renforcement des capacités, cette formation s’inscrit dans l’ambition de faciliter la constitution d’un vivier d’experts francophones spécialistes des questions de la RSS.

Cette action de renforcement des capacités constitue aussi une contribution à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation du 15 mai qui prévoit une réforme en profondeur du secteur de la sécurité.

La France organise depuis 2010 avec le Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF) des séminaires de formation, en langue française, à la RSS. Au total, ce sont quatre stages qui ont été organisés jusqu’à présent pour au bénéfice de 78 stagiaires.

JPEG - 50.1 ko
Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako

Dernière modification : 03/06/2015

Haut de page