La France et le Mali lancent les travaux du lycée de Barouéli

La France, à travers l’Agence Française de Développement (AFD), accompagne pour un montant de 5,2 milliards de francs CFA (8 millions d’euros), sous forme de subvention, la réalisation de la troisième phase du Programme d’Investissements pour le Secteur de l’Education (PISE III) contribuant ainsi aux efforts du Gouvernement malien en faveur du développement de son système éducatif.

Ce concours consacré au développement de l’Enseignement Secondaire Général, comprend trois composantes :

- un appui budgétaire de 657 957 000 FCFA (1 million d’euros) versé en avril 2011 ;

- l’amélioration de la qualité de l’Enseignement Secondaire Général à travers un appui au pilotage du système tant au niveau central, déconcentré que décentralisé ; l’élaboration de supports pédagogiques pour les enseignants dans les disciplines scientifiques ; la dotation en matériels et équipements de laboratoires de physique, chimie et biologie pour 1, 3 milliard de FCFA (2 millions d’euros) ;

- la construction et l’équipement de quatre lycées dans les cercles de Barouéli et Tominian (Région de Ségou), Djenné (Région de Mopti), et Gourma Rharous (Région de Tombouctou) et la réhabilitation du lycée Boullagui FADIGA à Bamako pour un total de 3 279 785 000 FCFA (5 millions d’euros).

Le lancement des travaux du nouveau lycée de Barouéli est intervenu le 5 août 2015 en présence du Ministre de l’Education Nationale, M. Kénékouo Dit Barthelemy TOGO, et de l’Ambassadeur de France au Mali, M. Gilles HUBERSON.

Le nouveau lycée de Barouéli sera doté d’un bâtiment administratif (bureaux, salles des professeurs et réunion, infirmerie, toilettes), de deux blocs pédagogiques comprenant notamment 6 salles de classes, 2 laboratoires, un centre de documentation et d’information, une salle informatique, des bureaux avec tous leurs équipements, de blocs de latrines, et d’un logement pour le proviseur. Le montant total des travaux s’élève à 683 554 494 FCFA (1,042 millions d’euros).

Le lycée accueillera ses élèves à l’issue de l’exécution des travaux estimée à 6 mois.

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page