La France appuie le PAM à hauteur de 853 millions de FCFA (1,3 million d’euros) pour soutenir le Mali face aux besoins d’assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence à l’attention des personnes vulnérables.

Le 30 octobre 2015, l’Ambassadeur de France, M. Gilles HUBERSON, et la Représentante Résidente du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Sally HAYDOCK, ont signé un protocole d’accord pour un montant de 853 millions de FCFA (1,3 million d’euros) en présence de S.E.M. le Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, M. Hamadou KONATE. Les représentants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad et de la Plateforme, membres du Comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, étaient également présents.

Dès 2012, la France a réagi à la situation d’urgence en matière d’assistance alimentaire au Mali. Le montant de l’aide alimentaire fournie par la France depuis 2013 s’élève ainsi à 5,2 milliards de FCFA (8 millions d’euros).

Pour la mise en œuvre de cette aide, en étroite collaboration avec les autorités maliennes et en particulier avec le Ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, la France s’adresse prioritairement au PAM (2,2 milliards de FCFA / 3,4 millions d’euros). Le CICR (1,6 milliard de FCFA / 2,4 millions d’euros) et les ONG (1,4 milliard de FCFA / 2,1 millions d’euros) assurent le reste des opérations de terrain.

Les interventions financées par cette aide sont concentrées sur les régions du centre et du nord du Mali, en particulier dans les régions de Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal tout en gardant une vigilance sur toutes les autres régions du Mali où des poches d’insécurité alimentaire et nutritionnelle apparaissent de manière récurrente.

JPEG - 58.2 ko
De gauche à droite : M. Gilles Huberson, Ambassadeur de France au Mali, M. Hamadou Konaté, Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, et Mme Sally Haydock, Représentante résidente du Programme alimentaire mondial (PAM)

Dans le cadre de sa stratégie 2015 en matière d’assistance alimentaire au Mali, la France a donc décidé d’apporter un appui de 853 millions de FCFA (1,3 million d’euros) au programme d’urgence du PAM. Ces actions ont pour objectif de renforcer la résilience et d’améliorer la nutrition des populations vulnérables dans tout le Mali, avec une attention particulière pour les régions du nord du pays.

Cela passe, d’une part, par la mise en œuvre d’interventions nutritionnelles spécifiques visant à prévenir et à traiter la malnutrition infantile et, d’autre part, par la mise en œuvre d’interventions sensibles à la nutrition dans le cadre de projets plus généraux d’assistance alimentaire.

Grâce au soutien de la France, le PAM a pu mener les actions suivantes :

- couvrir les besoins en céréales (sorgho et mil) de 2.337 bénéficiaires pendant trois mois et acheter 121 tonnes de produit à haute valeur nutritionnelle « Plumpy Sup ». Ces 121 tonnes permettront au PAM de traiter environ 23.000 bénéficiaires. La contribution permettra également d’acheter 20 tonnes d’aliments composés enrichis « Corn Soya Blend » (CSB++) ;

- acheter 105 tonnes de produits à haute valeur nutritionnelle « Plumpy Sup », en provenance de France. Ces 105 tonnes permettront au PAM de traiter 19.135 enfants âgés de 6 mois à 5 ans souffrant de malnutrition aiguë modérée.

Grâce à cet appui de 853 millions de FCFA (1,3 million d’euros), la France entend appuyer les autorités maliennes pour donner une traduction concrète à l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et ainsi apporter une réponse rapide et appropriée aux besoins des populations locales.

JPEG

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page