La France annonce 360 millions d’euros (236 milliards de FCFA) d’appui au Mali pour la période 2015-2017.

Le 22 octobre 2015 s’est déroulée, au siège de l’OCDE à Paris, la Conférence internationale pour la relance économique et le développement du Mali : « Bâtir un Mali émergent ».

Cette conférence a réuni, sous l’égide de M. Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, et de M. François Hollande, Président de la République française, les principaux acteurs du relèvement du Mali et de son émergence au sein de l’économie mondiale : le gouvernement du Mali ; les représentants des mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali ; la société civile ; le secteur privé malien et international ; ainsi que 64 pays et organisations régionales et internationales partenaires du Mali.

JPEG

Cette conférence s’inscrivait dans la continuité du processus de Bruxelles initié en 2013 par la conférence « Ensemble pour le renouveau du Mali » qui avait permis de mettre en œuvre le Plan pour la relance durable du Mali (PRED, 2013-2014) et de sceller un engagement à long terme entre les autorités maliennes et la communauté internationale. La Conférence du 22 octobre avait donc pour but de lancer une seconde étape de consolidation de la paix et de la reconstruction, dans la logique de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger signé le 15 mai et le 20 juin 2015, en suivant quatre objectifs :
- présenter les actions immédiates du gouvernement du Mali pour la mise en œuvre de l’Accord, dans un contexte sécuritaire qui demeure fragile dans le nord, ainsi que sa Stratégie spécifique de Développement pour les régions du nord, les reformes en cours et envisagées, et le Fonds de Développement durable ;
- renforcer le dialogue sur les politiques publiques nécessaires à plus d’inclusion, d’emplois et de stabilité : par une gouvernance plus efficace et transparente, une décentralisation ambitieuse mais réaliste, une croissance équilibrée, et une coopération au développement qui accompagne le Mali dans la mise en œuvre des réformes dans les secteurs stratégiques et l’atteinte de ses priorités.
- réaffirmer l’engagement des partenaires internationaux du Mali, tant publics que privés, tant bilatéraux que régionaux et multilatéraux, autour des priorités stratégiques du Mali, notamment les engagements immédiats du Gouvernement pour une mise en œuvre concrète et rapide de l’Accord dans la période intérimaire (2015-2017).
- au-delà de la période intérimaire, et dans la perspective de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et des objectifs de développement durable, faire le point sur les moyens, partenariats et financements essentiels à moyen et long termes pour une relance économique inclusive et durable.

Au final, les partenaires du Mali se sont engagés à soutenir le pays à hauteur de 2120 milliards de FCFA (3,2 milliards d’euros) pour la période 2015-2017, dont un montant de 397 milliards de FCFA (605 millions d’euros) pour les régions du nord du pays.

JPEG

Le Président de la République française, M. François Hollande, a quant à lui annoncé un appui de la France au Mali de 236,1 milliards de FCFA (360 millions d’euros) pour le Mali sur la période 2015-2017, dont 52,5 milliards de FCFA (80 millions d’euros) pour les régions du nord du Mali. Cet engagement succède aux 203 milliards de FCFA (309 millions d’euros) engagé par la France en faveur du Mali entre début 2013 et fin 2014 et confirme le premier rang de la France parmi les bailleurs bilatéraux du Mali.

Le gouvernement du Mali a lui présenté la Stratégie spécifique de Développement des régions du nord du Mali, et annoncé une contribution, sur ressources propres, de 300 milliards de FCFA (450 millions d’euros) sur la période 2016-2018.

Voir le communiqué final de la Conférence internationale pour la relance économique et le développement du Mali : « Bâtir un Mali émergent » :

PDF - 371.9 ko

Voir le lien vers le discours du Président de la République française, M. François Hollande.

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page