Cérémonies de recueillement au Mali après les attentats de Paris et de Saint-Denis.

Le lundi 16 novembre, dans l’après-midi, le Président de la République du Mali, M. Ibrahim Boubacar Keïta, s’est rendu à l’Ambassade de France au Mali, accompagné du Premier ministre Modibo Keïta, et d’une vingtaine de Ministres du gouvernement malien, afin de rendre hommage aux victimes des attentats et de signer le registre de condoléances.

JPEG - 61.2 ko
Le Président de la République du Mali, M. Ibrahim Boubacar Keïta, signant le registre de condoléances à l’Ambassade de France

JPEG

Ce même lundi 16 novembre, à midi, une cérémonie de recueillement s’est déroulée à l’Ambassade de France au Mali pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre 2015.

JPEG - 117.1 ko
Dépôt de gerbe par l’Ambassadeur de France au Mali, M. Gilles Huberson, et le Premier ministre, M. Modibo Keïta, devant le monument aux morts de l’Ambassade de France

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre de la République du Mali, M. Modibo Keïta, du Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, M. Hamadou Konaté, et du Ministre des Affaires étrangères, M. Abdoulaye Diop. Les représentants du corps diplomatique, les ressortissants français résidant au Mali, et des citoyens maliens venus exprimer leur solidarité étaient également présents.

JPEG - 62.1 ko
De gauche à droite : M. Mongi Hamdi, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali, M. Abdoulaye Diop, Ministre des Affaires étrangères, M. Hamadou Konaté, Ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, M. Gilles Huberson, Ambassadeur de France au Mali, M. Modibo Keïta, Premier ministre, M. Alain Holleville, Ambassadeur de l’Union européenne au Mali

Au cours de cette cérémonie, une minute de silence a été respectée, les hymnes maliens et français ont été joués, et une gerbe a été déposée par l’Ambassadeur de France, M. Gilles Huberson, et le Premier ministre, M. Modibo Keïta, au pied du monument aux morts de l’Ambassade de France.

JPEG

Ces cérémonies ont été empreintes d’émotion et de solennité et témoignent des liens de solidarité et d’amitié entre la France et le Mali.

Dernière modification : 17/11/2015

Haut de page