Cérémonies de commémoration de l’armistice du 11 novembre

Les cérémonies de commémoration du 11 novembre 1918 ont permis de rendre un hommage appuyé aux soldats maliens morts pour la paix et la liberté lors de la Première guerre mondiale ainsi qu’aux soldats français des opérations Serval et de Barkhane morts pour la stabilisation du Mali et la lutte contre le terrorisme.
JPEG

A cette occasion, une gerbe de fleurs a d’abord été déposée au cimetière militaire de Bamako Koura par l’Ambassadeur de France, M. Gilles Huberson, le Consul général de France, M. Jean-Louis Soriano et le Directeur de l’Office national des anciens combattants du Mali, le Général Amadou Sagafourou Gueye.
JPEG

Une cérémonie s’est ensuite déroulée à l’Ambassade de France en présence du Ministre de la Défense et des Anciens combattants de la République du Mali, M. Bah N’Daw, du Représentant du commandant de la force Barkhane au Mali, le Général François de Lapresle, des militaires français présents à Bamako (mission de coopération, Barkhane, MINUSMA, EUTM Mali), d’anciens combattants maliens et de l’ensemble des services de l’Ambassade.
JPEG

A l’occasion de cette cérémonie, le discours du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, M. Kader Arif, a été lu, des évocations ont été récitées par un groupe d’élèves du lycée français Liberté de Bamako, des décorations ont été remises à des soldats français et maliens et une exposition sur « Les Tirailleurs dans les deux guerres mondiales », initiée par la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du Ministère de la Défense, a été présentée en avant-première.

Une quête avait également été réalisée au profit de l’Œuvre Nationale du Bleuet de France.

Dernière modification : 02/12/2014

Haut de page