Cérémonie de signature de la convention ONU Femmes

PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES 2011-2013 au MALI

Vendredi 2 septembre a eu lieu dans les locaux de l’Ambassade de France, en présence de :

- la Directrice Pays de l’ONU FEMMES pour le Mali , Madame Rachelle MIAN,
-  Le Chef de division de la Direction nationale de la Femme, Seydou TRAORE
-  Le Chargé d’Affaires AI, Monsieur Vincent HOMMERIL
-  Le Directeur de l’OFII, Monsieur Stéphane DARMAS
-  Le Chef de Coopération –Adjoint, Monsieur Patrick MEDORI
-  Le Chef de la cellule FSD, Monsieur Hamadoun PERGOUROU

a eu lieu dans les locaux de l’Ambassade de France, La cérémonie de signature de la convention entre le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes et l’ONU Mali Femmes.

C’est une grande première dont l’impact médiatique a été couvert par l’ORTM.

Cette convention doit permettre de réaliser, dans le cadre du projet du Fonds de Solidarité Prioritaire « Lutte contre les violences faites aux femmes », un programme de promotion des droits des femmes et de prise en charge des violences basées sur le genre dans le district de Bamako et la région de Kayes. Ce programme s’intègre dans un ensemble national, programme de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Un programme de travail est joint ainsi que la convention en annexe.

Ce projet se déroulera sur 3 ans et la participation française s’élève à 210 000€ pour les 3 années (2011-2013). Pour la première année, la France aura versée 83 000 euros .
Les acteurs du projet sont :

L’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) et des ONG présélectionnées sur la base d’un avis d’appel d’offres.

  • Pour le Gouvernement du Mali : Le présent projet constitue un appui complémentaire à sa Politique Nationale Genre et son plan d’actions triennal 2011-2013. Pour assurer une meilleure coordination entre les différents acteurs, un Comité de Pilotage sera mis en place sous la présidence du Ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Toutes les actions identifiées en lien avec les études et les formations seront exécutées par le Ministère de tutelle à savoir le Ministère de la promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille (Direction Nationale de la Promotion de la Femme (DNPFEF), Direction régionales de la Promotion de la Femme de Bamako et Kayes (DRPFEF)). Il s’agit principalement des actions de mobilisation communautaire et de sensibilisation (sketch, spot publicitaire, manuels, banderoles) et de la production des émissions télévisées et radiophoniques). Par ailleurs, le Ministère de la Justice (Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’éducation surveillée) sera impliqué pour les aspects en rapport avec les Femmes dans les Prisons.
  • Pour ONU FEMMES Mali : Le Projet sera mis en œuvre par le Bureau de ONU FEMMES au Mali avec l’appui du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest. Pour les aspects en rapport avec les cliniques juridiques, des ONG locales œuvrant déjà à Kayes seront sélectionnées pour la mise en œuvre des activités sur la base d’un appel d’offre. Un système de suivi et évaluation performant sera également mis en place. Le staff ONU FEMMES Mali sera impliqué dans la mise en œuvre des activités du Projet. Un Expert au Programme VBG sera également chargé du suivi de la mise en œuvre du projet sous la responsabilité de la Directrice Pays et en étroite collaboration avec le Service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Mali.
  • l’OFII Mali : étant la seule structure au Mali œuvrant dans le domaine du regroupement familial, l’OFII sera chargé de l’organisation des séances de formation/sensibilisation sur les dangers de l’excision et son interdiction en France, destinées aux candidates au regroupement familial.

Cette cérémonie s’est terminée par un cocktail sympathique.

Dernière modification : 16/09/2011

Haut de page