Cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française de Lassana Bathily

Depuis le 9 janvier dernier, le nom de Lassana Bathily fait la une des journaux en France comme à l’étranger. Héros malgré lui de la prise d’otages de l’hypermarché casher de Vincennes, la vie de Lassana Bathily a basculé de l’ombre à la lumière en quelques heures.

Au cours de la prise d’otages, Lassana Bathily a en effet aidé des clients du supermarché à se cacher dans la chambre froide et est sorti par le monte-charge extérieur. Il a alors pu renseigner les hommes du RAID et contribuer fortement au succès de l’assaut final.

Félicité pour son courage et son dévouement, Lassana Bathily n’avait d’autre souhait que de devenir Français, une démarche administrative engagée quelques mois auparavant. C’est pour lui exprimer « du fond du cœur toute leur gratitude » comme le dira le Ministre de l’Intérieur, que la procédure de demande de naturalisation a été accélérée.

JPEG - 39.1 ko
Discours du Ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve

La cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française de Lassana Bathily s’est donc déroulée le mardi 20 janvier en fin d’après-midi dans les locaux du Ministère de l’Intérieur de la République française sous la présidence du Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et en présence du Premier ministre, Manuel Valls.

Si tout au long de son discours Bernard Cazeneuve n’a cessé de vanter les mérites de Lassana Bathily, il a salué la mémoire de ceux qui se sont illustrés à travers leur courage ce jour-là, mais qui n’ont pas eu autant de chance. Faisant référence à Yohan Cohen d’abord, employé lui aussi de l’Hyper Casher, qui a été abattu par le terroriste, il a ensuite évoqué les trois policiers tombés sous les balles eux aussi. Des citoyens courageux, héroïques, qui ont fait leur travail et ce qui leur semblait juste jusqu’au bout.

Le ministre de l’Intérieur a dit à quel point « les peuples comme le nôtre sont heureux de compter sur le dévouement de ses citoyens » et a rappelé qu’à plus d’un titre la France était la « patrie des droits de l’homme ».

JPEG - 42.8 ko
La cérémonie en présence de nombreux journalistes et personnalités françaises

Lassana Bathily : un parcours classique

Arrivé en France en 2006 à l’âge de 16 ans pour rejoindre son père, Lassana Bathily a suivi le parcours administratif classique. Demande de titre de séjour puis renouvellement, il peut, au bout de 5 ans demander la nationalité française par naturalisation.

La naturalisation est un mode d’acquisition de la nationalité française qui n’est pas automatique. Pour être naturalisé, il faut répondre à des conditions liées notamment à la régularité du séjour en France, à l’intégration dans la communauté française, à l’absence de condamnations pénales. La naturalisation est soumise à la décision de l’administration. En 2014, la France a accueilli 77 000 nouveaux Français, naturalisés par décret ou par mariage.

Dès son arrivée en France, Lassana Bathily est entré à l’école, une école qui le mènera jusqu’à l’obtention de son CAP. Parfaitement intégré dans la société, Lassana Bathily travaille depuis cette date, des critères indispensables à la naturalisation, qu’il demande en 2011. Le destin a voulu finalement que monsieur Bathily soit naturalisé pour « services exceptionnels rendus à la France ».

JPEG - 59.2 ko
M. Lassana Bathily lors de sa cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française

Le Ministre de l’Intérieur a rappelé qu’être Français ce n’était pas forcément naître Français, ni avoir le français pour langue maternelle. « Etre Français c’est adhérer à des valeurs, à une histoire, à un projet commun ».

Evoquant les événements qui ont marqué ces derniers jours, Bernard Cazeneuve a déclaré aimer « à penser que vous [Lassana Bathily] êtes un des visages de cette France qui s’est relevée » et une « illustration de la réussite de ce qu’est la République ».

A la fin de la cérémonie, Lassana Bathily s’est vu remettre le dossier d’accueil dans la citoyenneté française, son passeport et une médaille des mains du Premier Ministre, Manuel Valls, qui a vu en cette cérémonie « l’une des plus belles images de ce qu’est la République ».

JPEG - 57.1 ko
Remise du dossier d’accueil dans la citoyenneté française, du passeport français et d’une médaille par le Premier ministre, M. Manuel Valls (à gauche), et le Ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve (au centre)

Source : Ministère de l’Intérieur.

Dernière modification : 21/01/2015

Haut de page